La parole sur internet
Numéro: 
55

Descriptif

Tout ce que l'on dit dans la toile circule très vite et sans limite grâce au réseau. Dès sa publication, un message, une photo ou un article peut être partagé. N’importe qui peut en faire une capture d'écran. Une fois que c'est dit, c'est pratiquement impossible à effacer. Son auteur n'a donc aucun moyen de revenir en arrière.

Cette séquence s'appuie sur le principe 5 de la charte internet : "J’utilise les outils de communication de manière responsable : je respecte les règles de bienséance et je n’ouvre pas les courriels avec des documents joints d’un expéditeur inconnu."

 

Durée

-

Discipline(s) d'enseignement

Déroulement

Les activités 1 et 2 visent à mettre en évidence la différence au niveau de la permanence et de l'exactitude entre un message oral et un message écrit.

OrganisationDéroulement / EtapesMoyens
CActivité 1

Choisir 4 élèves et leur demander de mémoriser chacun 1 secret. Les secrets proposés mélangent volontairement des informations, par exemple :
  • Maé a un chat qui s’appelle Kenza.
  • Lou a un chien qui s’appelle Maé.
  • Mégane a un canari qui s’appelle Lou.
  • Kenza a un chinchilla qui s’appelle Mégane.

Chaque élève va dire son secret à l'oreille d'un autre élève. Celui-ci doit le répéter à l'oreille de l'autre pour s’assurer de l’exactitude.

Lorsqu’un élève a reçu le secret, il va le communiquer à un autre et ainsi de suite.

Après quelques échanges, chaque élève connaîtra peut-être les 4 secrets. L'enjeu consistera à continuer à les communiquer ... en évitant de mélanger le contenu des secrets.

La durée de la transmission dépendra du nombre d'élèves. Chaque élève pourra ainsi recevoir plusieurs fois le même secret de plusieurs camarades différents.

L’enseignant-e chronomètre la durée des échanges et décide à quel moment arrêter.

Etiquette pour les 4 élèves
CActivité 2

Préparer 1 planche de gommettes par élève, sauf pour 4 élèves (20 élèves = 16 planches de gommettes).

Choisir 4 élèves et leur distribuer équitablement toutes les planches (16 planches de gommettes = 4 planches par élève).

Les 4 élèves vont distribuer leurs secrets représentés par des gommettes :
  • Ils prennent d'abord une gommette sur chaque planche, la collent sur leur t-shirt et distribuent toutes les planches.
  • Chaque élève qui a reçoit une planche prend une gommette sur la planche et la colle sur son t-shirt.
  • Il donne la planche à un autre élève qui prend une gommette sur la planche, la colle sur son t-shirt et redonne la planche à un autre élève et ainsi de suite.
  • Tous les élèves peuvent recevoir une planche qu'ils ont déjà eue.

L’enseignant chronomètre pour que l’activité dure le même temps que l’activité 1.

Les élèves se retrouvent donc avec une multitude de gommettes collées sur leur t-shirt.

Exemple de gommettes disponibles à l'OCMS
CMise en commun

Questions pour l’échange :
  • Combien de secrets différents avez-vous entendus dans l’activité 1 ?
  • Combien de messages secrets différents avez-vous reçu dans l’activité 2 ?
  • Combien de fois avez-vous entendu le même secret dans l’activité 1 ?
  • Combien de fois avez-vous reçu le même message secret dans l’activité 2 ?
  • Qui arrive à redire les 4 secrets entendus ?
  • Qui arrive à décrire les messages secrets reçus ?

Pour l’activité 1, les élèves devront faire appel à leur mémoire. Pour l’activité 2, il suffira d'observer les gommettes.

A ce stade, il est préférable de ne pas faire de lien avec la suite de la séquence.

CActivité 3

Visionner la vidéo La parole sur internet et vérifier la compréhension à l'aide de la transcription.

La parole sur internet

Transcription_et_questions
CSynthèse

Quel est le lien entre le message de la vidéo et les activités réalisées au début ?

Les messages écrits se diffusent très rapidement et il est difficile de les faire disparaître, … la preuve, ils sont encore fixés à votre t-shirt … et il y en a même partout ! Le message écrit souvent ne se modifie pas !


CDécouverte de l’interface Outlook

Echanger sur la nature et l’utilité d’un mail (courriel).

Afficher la page Outlook d’un élève.

Demander aux élèves :
  • Comment envoyer un nouveau message ?
  • Quelles sont les éléments obligatoires ? Adresse, objet, texte, signature

Expliquer aux élèves que la classe va envoyer un mail à la direction de l'école pour lui expliquer qu’ils ont découvert Outlook et pour demander l’autorisation d’obtenir les identifiants M365.
  • Où trouver l’adresse mail de la direction ? Sur le site du cercle, dans le bulletin d'informations, ... mais aussi en tapant les premières lettres dans le champ "adresse".
  • Que se passe-t-il en tapant les premières lettres dans le champ adresse ? Toutes les personnes ayant le même nom ou le même prénom apparaissent.
  • Arrive-t-on à retrouver l’adresse de l'enseignant-e ... et des élèves ? Réaliser plusieurs essais - recherches.
  • Qu’est-ce que cela implique ? Avec cet outil, je peux écrire rapidement à n’importe qui, mais cette personne saura toujours qui lui a écrit. C'est donc un outil professionnel à utiliser uniquement à l'école pour l'instant et avec l'accord de l'enseignant-e.

Cette première découverte de Outlook se terminera par l'envoi du courriel à la direction puis plus tard par la lecture de la réponse.

G ou CMise en pratique

Selon le contexte de la classe, cette activité peut se réaliser par groupe ou collectivement.

La parole sur internet
CConclusion

Outlook est un outil de communication pratique et rapide. Il faut être attentif à qui le message est envoyé et adopter un comportement responsable. C’est un outil de travail professionnel (comme pour maman ou papa) : Outlook doit être utilisé en classe et uniquement avec l’accord de l’enseignant-e.

Les apprentissages réalisés et les comportements de citoyen numérique acquis sont consignés dans le carnet de suivi et/ou sur la charte internet de l'établissement.

Organisation : C = toute la classe G = groupe E = travail individuel DC = demi-classe L = libre HC = hors-classe

Matériel d'enseignement

Crédits et droit d'auteurs