Récit de vie (expression orale)
Numéro: 
11

Descriptif

L’élève se remémore un souvenir qu’il raconte et enregistre. Chaque production d’élève est écoutée et évaluée par un autre élève. Cette séquence propose une piste pour permettre à l’élève d’améliorer son expression orale par enregistrements et écoutes successifs.

Durée

2 unités de 50 minutes

Discipline(s) d'enseignement

Référence(s) au PER

L1 13-14 : Amélioration de l’élocution (articulation, respiration, volume, débit,…) : Le texte qui relate : production de récits à partir de situations vécues :

  • énonciation des événements vécus par un enfant;
  • organisation du récit dans un ordre chronologique.

FG 11 : Découverte et utilisation autonome (enclencher/déclencher l'ordinateur, lancer/quitter la ressource numérique) de ressources numériques adaptées.

FG 11 :  Initiation à l'utilisation d'un appareil audiovisuel (appareil d'enregistrement, lecteur DVD, appareil de photo numérique,…)

Références au(x) moyen(s) d'enseignement

S’exprimer en français : séquences didactiques pour l’oral et pour l’écrit, vol. 1, Janine Dufour

Déroulement

OrganisationDéroulement / EtapesMoyens
10' CLa classe écoute un ou deux récits de vie comme exemple.
S’ensuit une discussion sur ce qu’est le récit de vie (événement sortant de l’ordinaire, réel et vécu ...).
CD audio «S’exprimer en fran- çais vol. 1», pistes 1 et 3
15' EConsigne : «Chaque élève réfléchit à une situation vécue. Il dessine simplement les étapes principales (de 3 à 6) de son récit sur la feuille annexée en respectant l’ordre chronologique.» Les dessins sont des esquisses qui seront utilisés par la suite pour aider l’élève à suivre le cours de son récit. Ils doivent donc être faits assez rapidement, mais soignés.Fiche de travail avec 6 cadres numérotés
5' EConsigne : «Chaque élève réfléchit à une situation vécue. Il dessine simplement les étapes principales (de 3 à 6) de son récit sur la feuille annexée en respectant l’ordre chronologique.» Les dessins sont des esquisses qui seront utilisés par la suite pour aider l’élève à suivre le cours de son récit. Ils doivent donc être faits assez rapidement, mais soignés.Si possible beamer
Ordinateur avec micro incorporé ou annexé ou dictaphone
30' G2L’élève raconte son récit à un camarade en s’aidant de son support dessin; le récit est enregistré, puis écouté. À la fin de chaque enregistrement et écoute, les deux élèves remplissent la feuille d'auto évaluation. Le ou la camarade donne son avis : puis si besoin est, un nouvel enregistrement est effectué. À nouveau, on procède à une écoute et éventuellement à un nouvel enregistrement dans le but de s’exercer et d’améliorer le récit.
Organisation : à tour de rôle les deux élèves s’enregistrent. Un élève effectue les manipulations techniques pendant que l’autre raconte son récit. Puis les rôles sont inversés.
Fiche de travail avec 6 cadres numérotés
Ordinateur (micro) ou dicta- phone
Fiche d'auto évaluation
Organisation : C = toute la classe G = groupe E = travail individuel DC = demi-classe L = libre HC = hors-classe

Remarques / compléments / variantes

Remarques

Cette séquence s'intègre dans le travail sur le récit de vie, en parallèle aux modules proposés dans le manuel. Il ne remplace pas le reste de l'activité. L'enregistrement peut se faire aussi bien lors de la production initiale, lors d'un atelier travaillant un aspect précis ou pour la production finale.

Proposition de situation de communication réelle : échange avec une autre classe ou à l'intérieur de la classe avec le groupe d'alternance.

Variante(s) ou suite(s) possible(s)

Les productions finales peuvent être mises en ligne sur le site de la classe, sur http://www.scolcast.ch ou gravées sur CD audio. 

 

Matériel d'enseignement

Logiciel(s) nécessaires

Logiciel audio (Audacity ou Audio Recorder)

Crédits et droit d'auteurs

Auteur-e-s

Christophe Daniel - christophe.daniel@fr.educanet2.ch, Hervé Jaquet - herve.jaquet@fr.educanet2.ch

Mandant

Expertise scientifique

Marie-Claire Jaquier, collaboratrice pédagogique DICS, Canton de Fribourg

Expertise MITIC

Emmanuel Flaction, Professeur formateur, Haute École pédagogique du Canton de Vaud