S'enregistrer, s'écouter, s'évaluer, s'améliorer
Numéro: 
103

Descriptif

Les élèves s’enregistrent puis s’écoutent plusieurs fois en vue d’améliorer les caractéristiques de l'oralité (prononciation, volume, débit,...).

Durée

1 unité de 50 minutes

Discipline(s) d'enseignement

Référence(s) au PER

  • L1 13-14 : Amélioration de l’élocution (articulation, respiration, volume, débit,…).
  • FG 11 : Initiation à l'utilisation d'un appareil audiovisuel (appareil d'enregistrement, lecteur DVD, appareil de photo numérique,…)

Déroulement

Cette séquence va permettre d’améliorer les caractéristiques de l’oralité (prononciation, volume, débit...) par essais successifs.

 

Une première séquence peut être conduite d'une manière collective ou en groupe autour d’une séquence orale : comptines, recettes de cuisine, devinettes, charades, ...

OrganisationDéroulement / EtapesMoyens
10' CL’enseignant-e démontre aux élèves comment effectuer l'enregistrement du son.
Avec un ordinateur équipé d'un micro interne, préciser aux élèves de se positionner en face de l'écran à une distance raisonnable.
Avec l'utilisation d'un micro externe, préciser de ne pas trop «triturer» le micro avec les mains durant l’enregistrement car ça crée des bruits parasites, et respecter une distance avec le micro (la distance dépend du modèle de micro, mais généralement une dizaine de cm).
Dictaphone ou
ordinateur (portable) et micro
ou tout matériel permettant de s'enregistrer et de se s'écouter directement après.
20' E ou G2L'élève s’enregistre seul ou avec l’aide d’un camarade.Local sans pollution sonore ou fond de classe ou éventuellement vestiaire
Ordinateur (éventuellement portable) et micro, ou tout matériel permettant de s'enregistrer et de se s'écouter directement après.
20' E ou G2L’élève écoute sa production, seul ou en groupe. Il donne son avis, évalue son travail avec ou sans l’enseignant-e sur :
• le sens de son texte : «Est-ce que mes phrases sont correctes ? Est-ce qu’on comprend ce que je veux dire ?»
• le volume de sa voix : «Est-ce qu’on m’entend bien ?»
• l’intonation : «Est-ce qu’il y avait des modulations dans la voix ?»
• le flux : «Est-ce que je parle trop vite, trop lentement ?»
Pour aider l’élève à s’auto-évaluer il est possible de faire un référentiel avec des pictogrammes.
Dictaphone ou
Ordinateur (portable) et micro
au besoin, fiches d'auto-évaluation pour le cycle 1 ou le cycle 2.
Organisation : C = toute la classe G = groupe E = travail individuel DC = demi-classe L = libre HC = hors-classe

Remarques / compléments / variantes

Remarques

 

Les élèves découvrent souvent leur voix enregistrée et peuvent se montrer surpris ou déçus. Il est donc possible, avant de faire cette séquence, ou lors de la démonstration, que les élèves soient enregistrés et puissent s’entendre «pour rigoler» et s’habituer à leur voix.

Crédits et droit d'auteurs

Auteur-e-s

Olivier Conus - olivier.conus@fr.educanet2.ch

Mandant

Expertise scientifique

Marie-Claire Jaquier, collaboratrice pédagogique DICS, Canton de Fribourg

Expertise MITIC

Emmanuel Flaction, Professeur formateur, Haute École pédagogique du Canton de Vaud